ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Isùre > Tout est interdit dans le Vercors... ou pas 😋

Tout est interdit dans le Vercors... ou pas 😋 ⭐

DĂ©partement : IsĂšre
DĂ©part : Lans en Vercors (1004 m)

Longueur : 67 km
Denivelé : 2200 m

Massif : Vercors
Sommets associĂ©s : CrĂȘte de la MoliĂšre St Nizier (Tremplin) Sommet de Meillarot La Croix des Suifs

Topos associés
Sentiers associés :

Sortie du samedi 13 avril 2024

SamyTerje, Laminak38, ClemAz

Conditions terrain

sec avec quelques petites flaques de fin de neige sur la MoliĂšre

Compte rendu (par SamyTerje)

Pas certains de la limite de l'humidité du début de semaine et avec Nico qui doit rester dans le Vercors le soir, on décolle de Lans pour une classique MoliÚre et Eymard et sans trop de plan. C'était carrément classe, beau, agréable, fun à rouler... et plus !


On a entendu bien sĂ»r le conflit ouvert sur le Vercors et on monte Ă  Coco avec l'idĂ©e que cela va ĂȘtre certainement barrĂ©... ça l'est avec des panneaux sur la piste et quelques obstacles en travers sur le dĂ©but de la 2Ăšme partie. Mais en mĂȘme temps, tout le reste est nettoyĂ© de la tempĂȘte est semble encore un peu roulĂ© !? Comment un village comme Villard qui fait la promotion de la montagne 4 saison, qui a fait roulĂ© le VV festival sur ces sentiers, n'arrivent pas Ă  transformer le modĂšle, comme l'ont fait avec succĂšs nos villages prĂ©fĂ©rĂ©s d'Italie ou d'Espagne ? Et encore cette fois, des arguments improbables sur la protection de la faune et la flore mais les cueilleurs de champignons ne sont pas un soucis ? Les chasseurs non plus ? Ou encore la promeneuse et son chien qui nous aboie dessus ? M'enfin, c'Ă©tait une top journĂ©e et roulez cachĂ©s, ou faites une assos pour convaincre les autoritĂ©s ?

On se restaure Ă  Lans pour relĂącher Etienne, puis on enchaine avec Suif et Sigu qui sont au top du roulage et super entretenu/amĂ©liorĂ© par les riders locaux ! Bravo les gars et faut donner la recette Ă  Villard pour faire aussi bien 😉

Traversée sur St-Niz avec seulement Clément et on peut dévaler l'enduro et les Vouillants pour la biÚre bien mérité en terrasse !

Toujours aussi beau depuis la crĂȘte ! Quelle chance d'habiter Grenoble
Toujours aussi beau depuis la crĂȘte ! Quelle chance d'habiter Grenoble
Le printemps est bien lĂ  !
Le printemps est bien lĂ  !
En montant à Coco, le ton est donné !
En montant à Coco, le ton est donné !
MĂȘme plus le droit de baigner des humains dans les fontaines 😁
MĂȘme plus le droit de baigner des humains dans les fontaines 😁

Commentaires

Le ded, le 14.04.24 17:01

Avant de jeter la pierre sur qui que ce soit, il faut prendre en compte les bons paramĂštres :
1-Qui à tracé cette DH (nommé Traffé ou DH de coco) ?
2-Avec quel droit ?
3-Les proprios (12 parcelles cadastrales travesées de haut en bas) ont-ils été informé ?
4-Est-ce que la dangerosité de l'arrivée juste devant le portail d'entrée de l'habitation est signalé
5-Que peut faire la municipalité (Lans ou Villard)...

Si c'est une trace sauvage, il est normal que les proprios puissent faire l'action d'interdiction (sans avoir été informé/sans donner leur aval) surtout depuis la loi de février 2023 sur l'engrillagement.
La fin de la DH est rapide et arrive en plein devant le portail de l'habitation. Peut ĂȘtre y'a t'il dĂ©ja eu des conflits, voire des (risques) d'accident !

En attendant, il y a la Vertaco Bike le we du 16/17 Mai 2024 et cela serait intéressant d'avoir le VRAI point de vue des responsables (VTT/Sport) du plateau, sur le devenir du VTT/Enduro. Démarches pour tracer de nouvelles pistes, validation des existants (comme cela à été fait sur Méaudre et Autrans).

J'avais eu une discution intĂ©ressante Ă  propos de la vallĂ©e de la Guisane oĂč le potentiel sport outdootr et plus prĂ©cisĂ©ment le VTT est immense. Mais les dĂ©cideurs ont encore la tĂȘte dans la neige et n'ont pas le rĂ©flexe de se diversifier et d'amplifier l'offre VTT en matiĂšre de monotraces comme cela se fait effectivement en Italie (rĂ©gion Ligurie) et en Catalogne/Aragon.

Vertaco Bike

SamyTerje, le 14.04.24 21:01

On est d'accord AndrĂ©, Coco est sur des terrains privĂ©s et ils peuvent interdire s'ils veulent... Mais le dĂ©veloppement du tourisme vert devrait se bouger quand mĂȘme, et des assos. Les autoritĂ©s sont allĂ©s convaincre aussi les proprios Ă  Finale et autres... 
Ainsi va la vie des propriĂ©tĂ©s privĂ©es et on en arrive au marquis de Chartreuse qui interdit les randonneurs mais autorise sa chasse 😱

SamyTerje, le 15.04.24 15:35

On me signale dans l'oreillette le travail de fond entrepris par Vercors MTB Coalition đŸ€ž

K
kaiser38, le 17.04.24 16:14

salut,
Un travail de fond entrepris par vercors MTB Coalition, mais pas que, il y a aussi un collÚgue de St Nizier embauché par la CCMV pour travailler à cela. Contrairement à ce que laisse penser l'article à charge du Dauphiné, c'est pas pire ici qu'ailleurs.
Il y a quelques sentiers qui posent problĂšme, d'autres qui n'en ont jamais posĂ© depuis le confinement (c'est Ă  ce moment lĂ  que ça a explosĂ© en terme de nombre de traces). Personnellement, quand je vois qu'un sentier est systĂ©matiquement dĂ©gradĂ© volontairement (branches, tronc en travers, voir pire...), je me dis qu'il est inutile d'insister. Et c'est mĂȘme contreproductif d'aller re-nettoyer, car ça Ă©nerve encore plus le proprio... Car oui, on est pas chez soi, mais chez un autre. Et perso, habitant aussi le coin et propriĂ©taire moi mĂȘme, je me mets Ă  la place de l'autre.
De toutes façons la Coco est défoncée par trop de passages. C'est plus un plaisir. Autant aller ailleurs...

Globalement le constat, c'est qu'il faut un cadre Ă  tout ça. Comme cela se passe sur les SegliĂšres. Si sur 15 singles, on arrive Ă  en faire officialiser 4 ou 5 seulement, il faut que derriĂšre les gens respectent et ne roulent QUE sur les sentiers officiels. Et par la mĂȘme occasion les entretiennent pour qu'ils ne se dĂ©gradent pas (marche de freinage, orniĂšres...).
Sinon ça n'aura aucun sens, et aucun intĂ©rĂȘt d'officialiser quoique ce soit !

Le problĂšme aussi de l'offre VTT est l'Ă©cart de niveau. Il faudra contenter tout le monde, il est dĂ©raisonnable de penser qu'on va rĂ©ussir Ă  faire quelque chose uniquement avec des singles T3-T4 rĂ©servĂ© Ă  des VTTistes passionnĂ©s et de bon niveau. Il faut penser une offre globale, comme aux portes du soleil, avec des parcours XC, des singles enduro, de la DH. Que les gens viennent en famille, passer la journĂ©e, ou le we, consomment sur place, fassent marcher l’économie rĂ©elle. Et pas uniquement des gugusses consommateurs qui dĂ©barquent en bagnoles, roulent des singles sauvages de 14h Ă  17h et boivent la biĂšre chez eux.
L'Ă©conomie du ski, quand on regarde la part du ski en elle mĂȘme c'est peanuts au global face aux retombĂ©es Ă©conomiques gĂ©nĂ©rales (logement, restau...)

Le problÚme du Vercors est la pression fonciÚre, tout ou presque est privé, vaut de l'or, et pas grand monde à envie de lùcher. Sur Autrans, une grande partie vers GÚve est public, ca aide. Sur Villard c'est privé à mort... St Nizier idem...

Bref, ne rĂȘvons pas, on n'est pas en Espagne ou Italie, on n'arrivera pas dans nos secteurs trĂšs prisĂ©s comme le Vercors Ă  des spots façon Finale ou Zona Zero. A la rigueur dans des coins comme le 04 ça peut le faire, beaucoup moins de pression fonciĂšre, beaucoup moins de monde. On voit que Chateau Arnoux, Digne, se sont bien dĂ©veloppĂ©es et je n'ai jamais vu de soucis la bas.

Reste encore le problĂšme du financier. Demain, serez vous prĂȘt Ă  payer quelque chose pour aller rouler sur ces sentiers ? Un abonnement annuel comme aux US, un pass Ă  la journĂ©e ?
Car faut pas se leurrer, faudrait bien dédommager les proprios qui voient traverser leurs parcelles...
La plupart des VTTistes qui crient à la liberté ont des oursins dans les poches quand il s'agit de sortir 10 balles pour un forfait (mais pas quand il faut débourser 300 balles dans une K7 X01)


Le ded, le 17.04.24 20:49

EntiĂšrement d'accord avec ton analyse puisque d'une part tu es pratiquant et que tu habites en Vercors.
J'ai toujours Ă©tĂ© d'accord avec le proprio qui pancarte dorĂ©navant, puisqu'il en a le droit, sa parcelle pour Ă©viter les traces sauvages (voire mĂȘme les ramasseurs de champignons!)
Pour en revenir à l'Espagne, lors de ma virée dans l'enduroland MTB de Vicent (j'en ai fait un topo qui recensera toutes les sorties du coin : vttour.fr/topos/2929), il s'avÚre que ce n'est pas une assos mais une entité privée. Pas spécialement d'aides publiques ou régionales et donc, pour vivre, ils bossent à cÎté. Dur.
C'est pour cela qu'ils font un peu de marchandising sur leur site web (maillots, bibelots) et l'adoption d'un trail est possible, voire mĂȘme conseillĂ©.
De mon cĂŽtĂ©, comme je pense retourner dans cette belle rĂ©gion (je laisse la plage aux bronzĂ©s du tube de crĂšme solaire đŸ˜‰), je commande des maillots et je vais ĂȘtre parrain d'un beau sentier Ă  rouler.
Pour qu'une rĂ©gion se dĂ©veloppe au niveau du tourisme Nature, il ne faut pas de clivage entre les activitĂ©s. Mais avec nos amis en fluo orange, le lobby (politique prĂ©sidentielle) est trop puissant pour essayer d'ĂȘtre entendu, d'ĂȘtre compris, dĂ©jĂ  que nous ne sommes pas reprĂ©sentatif aux rĂ©unions de dĂ©cisions locales.

SamyTerje, le 18.04.24 10:10

Enduroland 😍
Et on est tous d'accord en effet. Bien entendu que le proprio a toujours le droit de fermer son terrain privé, il est chez lui... mais les arguments faune, flore et autres sont un peu fallacieux bien souvent. Et si une assos et des communes présentent le truc un peu différemment avec un gain direct pour le territoire en euros, alors beaucoup de terrains privés finissent pas s'ouvrir. Il y a aussi plein de privés à Finale et Ainsa.
Et sur l'argent, je suis comme AndrĂ©, dĂšs qu'il y a une dynamique locale, j'achĂšte le t-shirt ou la carte de la zone... mais si c'Ă©tait le cas tout autour de Grenoble, il faudrait trouver un moyen de les fĂ©dĂ©rer car on ne va sans doute pas payer 10€ Ă  chaque journĂ©e roulĂ©e dans un secteur diffĂ©rent. Genre le ski de fond avec 130€ Ă  l'annĂ©e sur l'isĂšre. La question ne se pose pas pour le moment on va dire mais s'il y a de la qualitĂ© en Ă©change, alors je dis oui... mais dĂ©licat Ă  contrĂŽler et organiser đŸ€”

Le ded, le 18.04.24 15:28

Bon, ben voilĂ . J'ai crĂ©Ă© le topo Enduroland, barranco Rodeche par la Mateba avec toutes les sorties et base de sentiers associĂ©s.Puisque cela fait partie de la belle Espagne Ă  rouler VTT, j'ai mis aussi un lien d'Enduroland sur les topos Catalogne : vttour.fr/topos/2920 et vttour.fr/topos/2918, commeça, rien ne se perd dans les arcanes au fin fond du web đŸ˜‰

K
kaiser38, le 18.04.24 15:50

Excellent merci Le ded pour le topo. Ça donne dĂ©cidĂ©ment envie.
Oui les arguments contre le VTT par nos amis "professionnel du milieu" (forestiers, sylviculteurs, chasseurs...) sont souvent tirés par les cheveux. Lors d'une réunion de Vercors MTB Coalition, dont j'ai eu le compte-rendu, il était invité une personne de l'ONF (garde).
Il explique que la "prĂ©sence humaine mĂȘme irrĂ©guliĂšre cantonne le grand gibier dans des zones restreintes". Cela me fait un peu rigoler, les sentiers tracĂ©s dans le Vercors sont souvent proche des habitations, des accĂšs routier ou des pistes,dans des zones oĂč il y a bien plus de chance de dĂ©ranger la faune quand on est chasseur, cueilleur, qu'on emprunte la piste avec son 4x4... Bref l'argument ne tient pas.
Il explique ensuite que le tassement du sol à cause des passages d'un VTT serait irrémédiable (100 ans pour que le sol soit décompacté). Cela me parait également complément exagéré, tant on se rend compte que sur un sentier roulé et abandonné par la suite, la nature reprend trÚs vite ses droits et le sentier disparait sous la végétation et l'humus aprÚs quelques mois/années. Quand on le questionne sur l'impact d'un engin forestier de 10t sur le terrain comparé à un VTT de 12 kilos, il botte en touche en disant que l'exploitation dure peu de temps et que l'exploitation des ressources (forestiÚres) serait indispensable, alors que notre pratique relÚve du loisir (en autre terme non indispensable).
Enfin, seul argument qui peut s'entendre, celui des coupes sauvages des jeunes arbres (qu'on voit parfois) et de la mise Ă  nu des racines qui peuvent abimer un arbre. Dans ce cas il s'agit alors de tracer intelligemment dans le respect du milieu.

LĂ  oĂč tout le monde semble d'accord, c'est qu'il faut crĂ©er des pistes le plus flow possibles pour qu'elles soient Ă  la fois accessible Ă  un plus grand nombre, sans difficultĂ© extrĂȘmes, plus facile Ă  entretenir (moins de soutĂšnement nĂ©cessaire) et Ă©vitant du pilotage agressif (freinage intense tjs au mĂȘme endroit, forts appuis dans les virages...).
Il faut je pense aussi sensibiliser d'avantage les gens Ă  ne pas rouler des singles lorsqu'il y a de la boue. Se reporter ailleurs. La dĂ©gradation des singles de Combe Curte/Bois de Curte permettant de rejoindre agrĂ©ablement le dĂ©part de la Ferme Durand est trĂšs fortement dĂ©gradĂ© principalement en raison du passage rĂ©gulier de certains, mĂȘme sous la pluie ou la neige... ridicule.

A+


Ticaillou, le 19.04.24 18:50

rhooo... la boucle ! đŸ„”😉

Cette sortie
Pour soutenir VTTour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies Ă  usage technique nĂ©cessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers Ă  des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptĂ©es Ă  vos centres d'interĂȘt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER