ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Nature & Environnement > Colloque Natura 2000

Colloque Natura 2000 - Nature & Environnement


19 votes

Colloque Natura 2000

Proposé par squal le 30.11.12 à 17:07 :: www.mountainbikers-foundation.com :: 161 vus :: 8 commentaires :: Nature & Environnement

Jeudi 15 novembre, s’est tenu à Nice une réunion d’information «Natura 2000, réglementation et information destinée au monde sportif». Philippe, représentant local MBF, s’y est rendu et nous livre ici une synthèse des quelques 3h30 d’échanges entre la salle et les divers intervenants. »

Commentaires

P
pyros, le 11.12.12 18:02

Bon, allez, je prend le clavier pour tenter d'entamer une discussion sur ce sujet dont on ne sait pas trop quoi attendre. En effet, ce Natura 2000 on en entend beaucoup parler mais on ne sait pas quoi en penser. J'ai de mon coté une vision plutôt positive du truc mais comme beaucoup, persistent des craintes d'une éventuelle évolution vers les extrêmes comme on peut en voir souvent concernant d'autres sujets. Prendre en compte certaines espèces du vivant et en prendre soin, y faire attention, on ne peut qu'applaudir. Après, si l'on commençait à m'interdire l'accès à certain de mes secteurs au cas où il me viendrait l'idée de rouler sur l'un des représentant de cette nature si vulnérable, alors là, bien sûr je crierai au baffouage de liberté. Je pense tout de même que nous sommes, nous vététistes, pas trop mal placé. Nous participons grandement à l'entretien des sentiers qui sont, ma foi, nécessaire, pour rejoindre tout ces petits endroits perdus et où se trouvent cachées toutes ces p'tites bêtes et ces p'tites plantes. Et de plus, ces sentiers font aussi partie, la plupart du temps, du patrimoine humain et historique. Ces sentiers sont la plupart du temps bien plus anciens que le plus vieux des arrières, arrières, arrières grands père du premiers utilisateur de draisienne, non?
Alors, continuons sur cette voie tout en faisant attention à cet équilibre fragile que représente tout cet éco-système et restons vigilant tout de même sur la persistance de nos petits accès vers nos petits coins perdus.

Phil'Ô, le 11.12.12 20:43

La volonté de préserver la biodiversité est une excellente initiative. Le projet N2000 part d'une très bonne intention : celle de tenter de faire cohabiter les pratiques rencontrées sur le terrain (sports de plein air, pastoralisme, agriculture, gestion des forêts, etc...) avec la préservation des espèces en danger de disparition.

Le problème que l'on rencontre (nous les VTTistes mais pas seulement nous) dans la mise en œuvre de cette volonté, c'est qu'elle passe inéluctablement à travers les mains de l'administration française, qui a du mal à se faire une idée de ce que représente vraiment notre pratique. Le fonctionnaire qui ne connait pas le VTT ou qui croit le connaitre en regardant la presse régionale et la TV, se fait une idée totalement biaisée de notre pratique et de nos comportements sur les sentiers... et dans le doute, la pratique du VTT est souvent considérée (à tord) comme ayant un impact négatif sur l'écologie d'un site N2000...

Cette méconnaissance liée à l'absence de représentants du monde du VTT pour lever les ambiguïtés et incompréhensions, conduit malheureusement parfois à des prises de décisions insensées (interdiction pure et simple comme dans le Pas de Calais par exemple), alors que Natura 2000 n'a théoriquement pas vocation à sanctuariser les territoires concernés !

Mais ne leur jetons pas la pierre, car c'est aussi un peu de notre faute :oops: ! Les VTTistes sont rarement autour de la table des négociations pour s'exprimer auprès des décideurs. Je parle de ma petite expérience en ce qui concerne les sites Natura 2000 du Brec d'Utelle, Mont Férion, Mont Vial : Après une seule rencontre avec la responsable de la gestion de ces sites, l'activité VTT a vu la proportion de points "potentiellement défavorables/favorables pour l'environnement" s'inverser de façon spectaculaire en notre faveur ! Je ne suis pas magicien, j'ai juste expliqué comment nous pratiquons notre sport... et nombre de préjugés sont tombés d'eux-mêmes...

En l'absence de fédération qui va défendre nos intérêts (contrairement à la FFME, FFRP toujours présentes autour des tables de négociations), nous devons réagir pour éviter de nous faire refouler ! La MBF est une solution, mais elle ne peut rien toute seule... Le plus important, c'est de donner un peu de son temps pour s'assoir aux tables de négociations... Vous verrez qu'au final, cela peut être très utile pour notre pratique "loisir" du VDM...

P
pyros, le 13.12.12 18:56

Je suis bien d'accord avec toi Phil'Ô et je me suis moi même aperçu des craintes que pouvait faire apparaitre chez les pratiquants ce type de réflexion. On se retrouve souvent, en tous les cas c'est ce que j'ai énormément ressenti dans le club que je fréquente, dans une situation où les personnes vont avoir avant tout une réaction de retrait, de peur que la mise en avant de leur existence ne vienne perturber les acquis durement obtenu jusque là, comme si le fait de parler de sa pratique risquait de mettre en exergue les risques que cela pourrait représenter dans l'espace naturel utilisé. Je vois moi plutôt, un moyen de mettre en avant les bienfaits de cette pratique auprès de cet environnement. J'essaie aussi de faire en sorte à ce que ces "défenseurs de la nature" ou ces "écolos" comme les appellent encore trop souvent mes coéquipiers, n'endossent pas le mauvais rôle ou que l'on ne leur donne plus l'image d'un lobby qui interdirait à tout va et sans raison. Je trouve encore difficile de faire évoluer les consciences sur ce point.

F
Florent, le 14.12.12 21:36

Pour avoir vécu le même truc que PhilÔ sur le dossier du PNC, +1 avec PhilÔ :
la situation du VTT est en grande partie, sinon uniquement du au fait que l'on est souvent absents à la table des négociations.

Dès que l'on se met à table, et que l'on discute, on évacue beaucoup de croyances/fantasmes sur la pratique.
Dans les négociations, chacun essaye de charger son voisin en matière de nuisances. Pendant qu'on parle des autres on ne parle pas de soi, comme on dit les absents ont souvent tort dans ce genre de réunion...

Le ded, le 15.12.12 21:14

On peut aussi méditer sur le fait que la randonnée à pieds ne véhicule qu'une seule image du comportement de ses adeptes. La perception des autres de cette activité est sans équivoque.
Par contre, en ce qui concerne le VTT en montagne, trop de fausses images (et aussi des vraies malheureusement) sont véhiculées par des magazines à sensation mais aussi par des comportements d'irresponsables (décérébrés c'est à la mode et on leur a enfin trouver une maladie ;) ) qui annihilent tous les efforts fournis en amont lors des réunions ou des prises de conscience lors des débats.
Le VTT est un sport mécanique trop proche de la moto et rien ne ressemble plus à un motards d'enduro qu'un vététiste avec ses protecs et casque intégral (attention je n'ai rien contre les porteurs de casque intégral en vélo, j'en porte moi même lors de freeraide, par exemple) mais c'est pour argumenter et faire un parallèle.

F
Florent, le 16.12.12 22:10

Pour la marche à pieds, c'est pas non plus le cas :
Pour te dire dans le PNC, certains ont demandé des circuits pour ceux qui courent à pieds, par rapport à ceux qui "baladent".

Concernant l'image du VTT, comme sport FUN, le parallèle avec le ski :

- qui peut être du ski de rando sans aide mécanique
- du ski hors piste au départ de station...
- du gros freeride avec ou sans dépose..
- du ski enduro ! (c'est nouveau), cf www.youtube.com/watch?v=tmz8XIK-QYQ

Bref, est-ce qu'on se pose tellement la question que ça à ski ?

Est-ce que accorder autant d'image que ça à l'image du VTT dans les médias à senstation, c'est pas masquer le fait que 95% des pratiquants VTT font de la rando pépère ?

Le ded, le 16.12.12 22:50

Alors question ski, quand il y a des pauvres randonneurs à skis qui se font prendre dans une avalanche, pour les médias c'est toujours assimilé et annoncé comme du ski hors pistes (et donc visualisé, par tout un chacun, en marge des pistes de station) ...

F
Florent, le 17.12.12 08:19

Ben voila...
Ca ne changera pas d'ici demain je crois, donc il faut passer à autre chose...

Actu ancienne, commentaires verrouillés
Pour soutenir VTTour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER