ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Divers VTT > Interdiction vtt sur Verel Pragondran

Interdiction vtt sur Verel Pragondran - Divers VTT


5 votes

Interdiction vtt sur Verel Pragondran

Proposé par Arno le 26.06.22 à 16:17 :: www.verel-pragondran.fr :: 429 vus :: 13 commentaires :: Divers VTT

Sur l'ensemble de la commune, donc:
Pas du croc,sentier du garde, sentier des crêtes, sentier du nant, secteur Montbasin... »

Commentaires

SYSTEM, le 27.06.22 09:38

J'en reviens pas qu'on en soit arrivés là... des sentiers magnifiques à proximité de Chambéry, interdits à tous suite au comportement de certains.

Si les faits relatés dans l'arrêté sont véridiques, il y a vraiment des claques qui se perdent.

C
Carlito, le 27.06.22 10:16

Le montant de contravention n'est pas précisée, vous la connaissez ?

SYSTEM, le 27.06.22 11:08

Cet arrêté ne tiendra pas dans le temps, sa légalité est très discutable.
Un arrêté doit être bien évidement justifié mais aussi proportionné.Par conséquent, les arrêtés municipaux prévoyant une restriction de circulation totale sur le territoire d'une commune ne peuvent justifiés, cette restriction de circulation se devrait d'être limité dans le temps et dans l'espace.
Ce n'est qu'à cette double condition qu'ils acquièrent leur légalité.
Le maire de Verel a clairement outrepassé ses pouvoirs de police et ne pourra pas faire appliquer ce type de décision.

F
Florent, le 27.06.22 11:48

+1

SYSTEM, le 27.06.22 12:05

Quand certains se croient en bikepark partout oùu ils roulent , on en arrive à ces extrémités.

SYSTEM, le 27.06.22 14:12

@mich et Florent :
comment contester ou discuter de cet arrêté compte tenu de sa limite de légalité?

oui c'est dommage certains sont peut etre allé un peu trop loin dans le traçé de chemin, pour autant certains sentiers ont bénéficié d'un bon nettoyage grace a ces meme personnes (je pense au sentier du garde qui est passé en qlq années d'une sente en voie disparition à une pépite bien propre).

En tout cas, une bonne partie des arguments sont discutables : - érosion des sentier? vu les constructions immobilières sur la commune en explosion est-ce vraiment significatif?
- danger pour les piétons? existe-il un seul exemple de ce type d'accident en France? on peut pas en dire autant de la chasse...

H
henyan, le 27.06.22 20:45

Danger pour les promeneurs et érosion c'est un peu trop facile comme argumentation pour justifier une interdiction si on extrapole cela aux nombreuses communes ou la géographie est semblable et les croisements piétons vttistes fréquents, s'accordant en bonne intelligence et respect dans la majorité des cas; véritablement c'est un ABUS de pouvoir de ce maire.

H
henyan, le 27.06.22 21:07

Après ce qui est fautif ce sont le comportement de certains:
Non-respect des chemins balisés et création de nouveaux itinéraires sans l'accord des propriétaires ;
Non-respect des clôtures des pâturages ;
Création d'obstacles ludiques tels que tremplins ;
Vitesse excessive et dangereuse dans les descentes
Mais cela ne représente qu'une minorité de comportements dont il ne faut pas faire une généralité qui sanctionnerait la majorité c'est absolument excessif.

T
tuxmex, le 18.07.22 12:09

Tel qu'il est rédigé l'arrété pose un sérieux problème : impossible de circuler en VTT dans les rues du village excepté la RD8 qui est clairement citée...

SYSTEM, le 09.09.22 14:45

Bein oui il arrive ce qui devait arrivé !
C'est pas fini ...
de nombreux promeneurs se plaignent de la vitesse excessive de certain dit "pilotes" qui pensent que tout est permis
aucun ralentissement ni même de bonjour , si , j,ai eu droit a un doigt d'honneur ,
Passons sur les portail que ces super pilotes "ou pas" ne referment pas ou qu'ils défoncent (on y a encore eu droit ce dimanche a la matheysienne )
Des super ... qui coupent les épingles (pour faire un temps canon sur strava ) et les dérapages a la moindre courbe qui creusent les sentiers naturels
il n'y a qu'a regarder certaines videos ! on a l'impression que certain n'arrivent pas a tourner sans déraper ! mais bon
la culture de la vitesse a tout prix est bien ancrée
jai fais un séjours de 5 jours dans le queyras avec des sentiers fabuleux et là aussi ça commence a être sacrément défoncé
Franchement a un tel niveau d'imbécilité , et d'irrespect de notre jouet et des autres , je ne suis pas très optimiste pour la suite

C
Clems, le 14.09.22 18:38

C’est un sujet compliqué ou chaque partie prenante voit midi devant sa porte et ne veut pas lâcher de terrain.

Pour être objectif, et impartial.

On nous reproche de rouler trop vite en VTT Enduro. Vrai !
Ces dernières années on peut dire que les pratiquants tendent à rouler de plus en plus vite. Il est clair que l’on tend ici un bâton pour se faire battre. Les raisons de cette augmentation de la vitesse :
o Le matériel : démocratisation du 29 pouces, développement des nouvelles géométries, augmentation de la pratique VTTAE, etc,
o Le context : les singles types enduros qui naissent un peu partout, qui poussent à rouler différemment que sur GR, du coup, sur un GR avec promeneurs, on doit changer d’attitude,
o Sociétal : avec les applications telles que strava, qui poussent à la perf, etc…
Maintenant, les accidents, c’est plus les VTTIstes qui se font mal eux-mêmes qu’une collision entre randonneur et VTTiste.

On nous reproche de dégrader les sentiers. Faux !
o Certains sentiers ont été restauré pour les VTTistes et prennent par conséquent la marque du passage des vélos,
o Certains sentiers ne tiennent que par la pratique du VTT et tombent dans l’oubli dès que les VTTIstes ne le pratiquent plus.
Toujours pour être objectif, j’ai vu bon nombre de sentiers type single abimés voire disparaitre lors de coupes de bois, transfert du bétail ou tout simplement lors de chute d’arbre ou ruissèlement lors d’orages ou tempêtes.

On nous reproche de créer des coupes dans les épingles. Qui sait si c’est nous !
Dans les sentiers de montagne, impraticables en bike, ou les sentiers d’altitude, les coupes sont foison et les traces se perdent faute de rigueur et de tenue du randonneur. La « haut » ou en forêt, on est dans un espace libre et l’homme n’aime pas suivre une trace qui lui est imposée. Donc cet argument n’est pas recevable.

On nous reproche de créer de nouvelles traces sans accord des proprios. Vrai.
Faut dire que c’est pas mal d’avoir des sentiers crées pour le VTT à l’abri des randonneurs mais certes cette pratique nous est préjudiciable mais souvent l’objection voire l’interdiction résultent de la surprise et la frustration d’un proprio qui se sent atteint dans son « intimité ». Et rarement le dialogue est constructif. Maintenant, c’est lui le chef.

Dans les exemples ci-dessus, des casses couilles il y en a :
- Comportements VTT qui ne respectent pas le partage des sentiers. Personnellement, je roule très souvent, mais je n’ai jamais vu de comportement outrageant, jamais entendu parler de collision entre randonneur et VTTiste ou de condamnation ou quoi que ce soit. Mais bon. Des cons il y en a de partout.
- Des paysans qui placent leur parc à bétail sur des sentiers. Si ce n’est pas pour faire chier ça quand tu as des milliers de mettre carré autour de toi !!!
- Des troupeaux de randonneurs qui font la pause et bouffent sur les sentiers…
- Et puis on laisse des mecs avec des fusils le long des chemins avec chaque année des accidents mortels…

Maintenant, oui c’est très facile de rejeter la faute sur les VTTistes car plus facile à stigmatiser.
On aime bien stigmatiser en France !!!

SYSTEM, le 15.09.22 07:52

Clems,ton analyse est très complète et objective. Il faudrait que toutes les parties prenantes la lisent.

M
MagV, le 08.01.23 12:44

Juste pour info sur le suivi de cette interdiction : la MBF s'en est saisie dés cet été suite aux nombreuses remontées d'infos des pratiquants locaux via un recours gracieux auquel la mairie n'a pas répondu. La MBF prépare donc un recours contentieux pour ne pas se fermer la porte d'une issue juridique. Mais une tentative de médiation est en cours à l'initiative de la Direction Jeunesse et Sport avec une réunion fin janvier rassemblant les parties prenantes et laissant espérer une issue sans avoir à en passer par le tribunal.

Actu ancienne, commentaires verrouillés
Pour soutenir VTTour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER